LES TOPS SITES :

LES PARTENAIRES :




Post Apocalyptique sans guerre, sous des airs de ville.
 

Partagez
 

 Oh baby, baby it's a wild world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


ENFANTS DE LA TERRE
Kendra E. Wile

Kendra E. Wile

Messages : 590
Points : 10
Métier/Etudes : Addictologue
Statut : Célibataire
Avatar : Katherine Moennig
Crédits : sign: Silver Lungs

Mes petits secrets
Libre pour rp ?:
Ce quil se passe dans le monde du bas:

Oh baby, baby it's a wild world Empty
MessageSujet: Oh baby, baby it's a wild world   Oh baby, baby it's a wild world EmptySam 19 Juil - 23:47


   

   

   Irina  & Kendra
   Oh baby, baby it's a wild world

   L’hôpital du troisième étage, son centre de désintoxication, bureau de Kendra E. Wile.
Une chevelure ébouriffée émerge d'un tas de dossiers de patients dont le traitement est en cours.
La brune se massait les tempes tentant d'assimiler les informations sur la jeune fille qu'elle était sur le point de recevoir mais rien n'y faisait la concentration n'y était pas. Elle était sortie la veille et le manque de sommeil se ressentait aujourd'hui plus lourdement que jamais, la journée tirait à sa fin et avoir réussi à rester éveillé jusque là tenait presque de l'exploit vu l'état dans lequel elle était.
Elle pesta, si ses défauts étaient nombreux elle avait toujours mis un point d'honneur à être rigoureuse dans son travail. Une blague quand on y réfléchissait vu ses activités nocturnes. Ça lui avait fait drôle la première fois qu'elle avait dû traiter une personne à qui elle avait refilé sa came et aujourd'hui encore elle n'arrivait pas à se défaire de ce sentiment de culpabilité qui l'envahissait à chaque fois qu'un tel cas se présentait mais elle avait au fil du temps réussi à se forger un masque d'impassibilité qui à présent la collait comme une seconde peau et bien habile aurait été celui qui aurait pu décrypter ses émotions lors d'une de ses séances de traitement.

Ses doigts pianotaient nerveusement sur son bureau alors qu'elle tentait une énième fois d'assimiler le dossier. Irina Queens, 23 ans, présentant un comportement asocial depuis un certain temps mais qui pouvait tout aussi bien être imputé à sa jeunesse, les informations étaient rares et l'addictologue nota avec agacement qu'on avait omis de fournir une photo de la demoiselle, détail de peu d'importance pour le moment mais indispensable si elle en venait à la traiter car il lui faudrait alors être capable de mettre avec certitude un visage sur ce nom somme toute banal « Queens ».

D'un pas traînant elle se dirigea vers la cafetière afin d'en extraire le liquide ayant la couleur de l'encre qu'elle ingurgita d'une traite dans l'espoir qu'il la sortirait de sa torpeur, le seul effet notable fut qu'il lui arracha une grimace dégoûtée, Dieu seul savait depuis combien de temps ce fond de café attendait d'être vidé dans l'évier.
Elle se sentait tel un lion en cage, tournant et re-tournant entre ses quatre murs dans l'attente de sa dernière consultation de l'après-midi, celle qui la tenait éloignée d'un lit que tout son être semblait pourtant réclamer.
Les parents de la jeune femme qu'elle s’apprêtait à rencontrer avaient été mis au courant de son désir de s'entretenir seule avec elle, elle avait pu constater de par son expérience que ses patients et notamment les adolescents avaient plus facilement tendance à se confier lorsque leurs parents n'étaient pas dans les parages, la dégaine de Kendra jouait aussi en sa faveur, loin de posséder l'image soignée des médecins en blouse blanche son style un peu débraillé qui faisait froncer les sourcils aux parents lui attirait la sympathie des plus jeunes dont elle semblait parfois partager l'âge.

Une série de coups brefs retenti finalement à sa porte provoquant un sursaut chez elle, reprenant ses esprit elle marmonna un « entrez » qui resta sans réponse, et qu'elle réitéra cette fois-ci d'une voix plus forte. La porte s'ouvrit finalement laissant entrer la peut-être future patiente.

   
BY .TITANIUMWAY


_________________
   
NOT AN ADDICT
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
https://the-after-world.forumactif.org/


ENFANTS DE LA TERRE
Irina Queens

Irina Queens

Messages : 88
Points : 0
Métier/Etudes : Etudiante en journalisme
Statut : Celibataire et sans la moindre attention de s'engager
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : cripsow

Mes petits secrets
Libre pour rp ?: Voui
Ce quil se passe dans le monde du bas: j'ai quelques soupçons

Oh baby, baby it's a wild world Empty
MessageSujet: Re: Oh baby, baby it's a wild world   Oh baby, baby it's a wild world EmptyDim 27 Juil - 22:09

Oh baby, baby it's a wild world
Kendra & Irina
Des mains fines et blanches s'agitaient avec dextérité sur un clavier d'ordinateur et bougez sans cesse une souris. Ses cheveux étaient en bataille et évitaient son visage seulement par la présence du casque sur ses oreilles. Ses lèvres roses pâles s'entrouvraient au rythme de ses paroles dans son micros. Des termes spécifique presque déclamés à une vitesse impressionnante. Sur son écran dernier cri, les images d'un FPS s'enchaînaient. Ces images tant captivantes pour Irina Queen's se reflétaient dans ces yeux bleus et glacés. Des éclats orangés et des coups de feux virtuels. Voilà dans quoi la jeune étudiante était le mieux, dans le virtuel. Elle avait la virtuosité de Mozart et la précision scientifique de Coppola dans chacun de ses geste. Ses mains si blanches et si fines ne semblaient être faite que pour taper sur un clavier et jouer. Et quand ce monde binaire arrivait au contact de l'associable brune, plus rien ne comptait pour elle. Elle en oubliait de boire et de manger, de sortir et même de dormir, bien trop à sa place dans la peau de Stradivarius.
Mais c'est moment ne durait jamais bien longtemps et sa bulle éclatait pour céder la place aux jérémiades sans cesse de ses parents. Et ce début de matinée ne faisait malheureusement pas exception à cette règle. Les ténèbres et les ombres furent percés par l'entrée de sa mère dans sa chambre. Elizabeth Queen's était une femme d'une centaine d'années avec l'apparence d'une femme d'une trentaine d'années. Ses cheveux étaient d'un roux enflammé, signe bien connu que cette femme étaient une créature du diable pour les rares bigots restant sur les plates-formes. Elle avait un caractère assez effacée et silencieux, mais elle avait un esprit d'analyse et de synthèse. Mais il y avait une exception, sa fille. Elle l'aimait et la chérissait et même si Irina ne le montrait pas, elle aimait aussi sa mère. Enfin... En général. Stradivarius savait très bien pourquoi Elizabeth était là, pour l'emmener voir cette femme, ce docteur Wile. Qui que soit cette personne, elle ne voulait pas. Pourtant, elle quitta sa game et quitta en soupirant sa chambre. Elle savait très bien ce qu'avait dû dire le psy, internet apprenait les mêmes leçons. « J'aimerais voir votre enfant seule à seule. » « Il vaut mieux que vous n'en parliez pas avec elle pour ne pas gêner mon travail ». Peut-être que cette psy avait prit elle aussi une option hochement de tête facturée 100 euros de l'heure. Non vraiment, les psy n'était pas fait pour s'entendre avec Irina. Ce n'était pas la première depuis ces 15 ans que la forçait à aller voir ces parents. Mais entre ceux qui refusaient de la voir après quelques séances ou ceux qu'elle ne supportait tout simplement pas, les choses n'étaient pas faciles. Et elle se sentait Miss-Patiente-Incarnée de continuer d'aller voir tous les nouveaux psychologues que dégoté ces parents.
Irina Queen's arriva en retard comme à son habitude. Elle frappa plusieurs fois à la porte. Envisagea d'entendre une réponse, mais autant mettre directement en  place sa relation avec cette femme qu'elle détestait déjà. Elle entra dans la pièce, un spacieux bureau, ovale aurait été cliché, mais ce n'était pas la décoration simple épuré en somme banal qui attira le regard turquoise d'Irina mais la psy. Il fallait dire qu'elle n'avait pas une apparence banale, des cheveux courts noirs en épie qui faisait ressortir une peau blafarde dans laquelle se perdait des yeux sombres, cernées par la fatigue. Irina se bloqua d'un coup en la voyant. Elle la connaissait et il faut dire qu'elle ne s'attendait pas du tout à la voir là. Mais elle n'arrivait pas de suite à mettre un nom sur cette femme.
« Qui êtes-vous ? Demanda sans autre préambule Irina »  
Elle ne s'assit pas, fixant le docteur Wile du regard. Son nom lui frôlait les lèvres sans réussir à sortir, tout comme le cadre précis de sa rencontre. Des images flashs, encore et toujours ces foutues flashs, de cette femme dansant avec elle dans une soirée. Elle avait murmuré son nom à ce moment là, c'était... Kate ? Non, Kenny ? Pas encore... Eh elle savait, Kendra.
« Que fais-tu là Kendra ?  Je ne t'imaginais pas psy et certainement pas addictologue... »
Une rictus cynique apparu sur le visage d'Irina qui avait décidé de régler ce problème de rendez-vous rapidement. Et on lui avait offert la tête et la liberté qui venait avec sur un plateau d'argent. Cette histoire d'un soir ne lui fera pas la moindre leçon de morale. Histoire dont elle n'avait jamais d'ailleurs reparlé, elle ne l'avait même pas recroisé.  

(c) sweet.lips

_________________


THERE ARE SOME WHO ARE BORN DISTINGUISHED THERE ARE SOME WHO ARE RAISED IN PRAISE BUT ME I WAS ALWAYS THE LAST IN LINE I AM NO MAN OF HONOR IN THE ARMS OF A WHORE I MADE A PROMISE SINKING DEEPER INTO DANGER EVERY DAY CUT THROUGH ALL THEIR SHIT WITH A BRAZEN WIT MOLDING PUPPETS FROM THEIR MINDS OF CLAY ...BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas


ENFANTS DE LA TERRE
Kendra E. Wile

Kendra E. Wile

Messages : 590
Points : 10
Métier/Etudes : Addictologue
Statut : Célibataire
Avatar : Katherine Moennig
Crédits : sign: Silver Lungs

Mes petits secrets
Libre pour rp ?:
Ce quil se passe dans le monde du bas:

Oh baby, baby it's a wild world Empty
MessageSujet: Re: Oh baby, baby it's a wild world   Oh baby, baby it's a wild world EmptyDim 3 Aoû - 21:47


   

   

   Irina  & Kendra
   Oh baby, baby it's a wild world

   « Des emmerdes en perspective », voilà se que se dit le docteur Kendra E. Wile quand elle vit la jeune femme pénétrer dans la pièce. Obligée d'être physionomiste pour des raisons de sécurités elle n'eut aucune peine à se rappeler de la demoiselle, elle possédait des traits exquis, ses formes l'étaient encore plus mais elle était alors blonde, et à la voir à présent il semblait évident qu'elle était brune de naissance, l'affaire piquait sa curiosité. Elle s'étaient rencontrée quelques semaines plus tôt à une soirée et Kendra délaissant ses affaires pour un temps avait abordée la jeune femme et si elles n'avaient rien fait de plus qu'échanger un baiser ce n'était du côté de Kendra pas faute d'en avoir eu envie.
Ces retrouvailles inopinées achevèrent de réveiller l'addictologue.
Irina qui semblait mettre un certain temps à la reconnaître réussi finalement à mettre un mettre un nom sur son visage et à retrouver suffisamment de morgue pour demander à Kendra la raison de sa présence sur les lieux, se moquant ouvertement de la voie qu'elle avait choisie qui était bien éloignée de l'image qu'elle avait pu donner d'elle lors de leur rencontre.

- Que veux-tu que je te dise, le destin a parfois un goût prononcé pour l'ironie. C'est plutôt moi qui devrait te demander ce que tu fais ici, si j'en crois ton dossier...

Elle glissa un index sous la couverture en carton afin de l'ouvrir, parcourant avec un stylo les lignes qui étaient imprimées en caractères noirs sur les nombreuses pages composant le dossier.

- ...je ne suis pas la première spécialiste que tu rencontre à la seule différence qu'a contrario de mes collègues je ne suis pas vraiment une psy mais addictologue et j'ai pour intuition que tu n'es pas une junkie alors je vais répéter ma question, qu'est-ce que tu fous là?

Elle tentait de prendre un air détaché et de mettre une distance avec elle mais elle savait qu'il était déjà trop tard pour ça, elle aurait dû dès le départ abandonner le tutoiement et la forcer à s'asseoir et pourtant elle se tenait debout, semblant la défier du regard, ce même air si à part qui l'avait fait craquer auparavant.
A en croire les bouts de papiers qui jonchaient son bureau, la demoiselle était une forte tête et avait fait plier tout ses confrères qui s'étaient risqués à tenter de l'analyser, aucune de ces thérapies n'avait été menée à son terme. Cela étant dit Kendra connaissait ses collègues, une bande de vieux croûtons infoutus de faire évoluer leurs méthodes de travail aux jeunes générations, pas étonnant que personne n'ait réussi à percer sa carapace, restait à voir si elle en serait capable.

- Au fait, le brun te réussis mieux que le blond

Elle avait jeté cette remarque d'un ton léger, cherchant à déstabiliser celle qui lui faisait face mais elle aurait mentit en prétendant que la chose ne l'amusait pas au fond. D'autre part elle était persuadée que les craintes de ses parents avaient un lien avec ce événement, qu'avait-elle cherché en ce grimant de la sorte? La jeune fille était complexe il ne fallait pas en douter.
   
BY .TITANIUMWAY


_________________
   
NOT AN ADDICT
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
https://the-after-world.forumactif.org/



Contenu sponsorisé


Oh baby, baby it's a wild world Empty
MessageSujet: Re: Oh baby, baby it's a wild world   Oh baby, baby it's a wild world Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh baby, baby it's a wild world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby Doc departure details remain murky
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2
» oh baby, you should go and love yourself.
» Baptême de Wild Cloud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The After World :: Le Monde du Haut :: Etage 3 ⠇ L'hôpital :: Centre de Désintoxication-